Il vaut mieux être riche, beau, en bonne santé et … conforme à la norme. L’homosexualité toujours un facteur discriminant au travail.

 

Nous aurions pu croire que l’homosexualité n’est plus un critère de discrimination dans nos sociétés modernes. Or comme en témoignent les études de deux chercheurs français Thierry Laurent et Ferhat Mihoubi, tous deux de l’Université d’Evry-Val d’Essonne et du Centre d’Etude des Politiques Economiques, relayé par un article de l’Entreprise, l’orientation sexuelle est toujours sujette à la discrimination dans l’univers du travail.

Elle constitue d’abord un obstacle à l’embauche.

« En tenant compte des éléments pouvant fausser la comparaison (âge, éducation etc.), la probabilité d’être au chômage est de 3,1% pour les homosexuels, deux fois plus élevée que pour les hétérosexuels (1,5%), soit un écart de 1,6 point. Par comparaison, pour les hommes nés en Afrique, l’écart de taux de chômage par rapport à un individu type n’est que de 1 point. Il est en revanche de 2,8 points pour les non diplômés.

Chez les gays âgés de moins de 40 ans, la probabilité de se retrouver sans emploi est encore plus élevée (+2,4 point).

Avant redressement des données, 8,9% des gays déclarent être au chômage contre 2,4% des hétérosexuels. »

La stabilisation au travail est également plus difficile pour les homosexuels. Ils sont plus nombreux à renoncer à travailler, ou à ne pas vouloir travailler, avec un écart de 1,8 pt avec une population hétérosexuelle comparable.

Les chercheurs mettent en évidence le plus fort taux de turnover observés chez les gays (13,4%) que chez les hétérosexuels (6,2%).

Les pratiques discriminatoires seraient selon eux l’une des sources de cette instabilité professionnelle.

Ce travail repose sur un échantillon de plus de 100.000 hommes en couple, hétéro ou homo.

 

Article cité du 22 juin l’Entreprise

Pour aller plus loin

Il vaut mieux être riche, beau, en bonne santé et … conforme à la norme. L’homosexualité toujours un facteur discriminant au travail. discriminations
de Philippe Pierre et Evalde Mutabazi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

chroniquedumepris |
espaschool |
sceptique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | universenblog
| lycroc
| tanguyreve